Le Caravage, le génie, le tumulte, la mort

C’est avec un immense plaisir que les adhérents du Mastroquet ont retrouvé Jean-Louis Bonnet et ses talents de conteur.

Avec passion, humour et tendresse, Jean-Louis nous a présenté Michelangelo Merisi da Caravaggio. L’homme d’abord et sa réputation sulfureuse, qui a trouvé l’essentiel de son inspiration dans les milieux populaires de Rome.

L’œuvre ensuite, l’art du Caravage essentiellement basé sur les contrastes ombre, lumière (technique du clair-obscur), la maîtrise de la couleur, les compositions naturalistes … une œuvre qui sans cesse rappelle son génie.

Jean-Louis aime profondément cet homme qui vécut au 16eme siècle mais qui  semble ce soir si proche de nous et tellement moderne dans ses choix de vie. Un génie mais un homme simple, provocateur, aimant les plus pauvres et les plus démunis, fêtard, amoureux, une sorte d’Auvergnat en somme ….

Le Mastroquet inaugure ses nouveaux locaux !

C’est avec un immense plaisir que l’équipe du Mastroquet a ouvert sa nouvelle saison ce jeudi 10 septembre !

Pour l’occasion, et même si cette première s’est déroulée en mode « covid », nous avons eu le plaisir d’écouter notre ami Adrien qui est venu nous parler des noms de famille à Villeveyrac. Comme à chacune de ses prestations, Adrien a été passionnant et a su nous captiver ! Un grand merci à lui et bravo pour son formidable travail de recherches !

Des panneaux présentaient ensuite les nombreuses rencontres et les moments de partage passés et à venir. Partage de lecture, brico recup, atelier d’écriture, Scrabble, jeux de sociétés, échanges de recettes, de plantes, aide à la réparation de vélo, couture, tricot ….

Les adhérents ont pu découvrir les nouveaux locaux du Mastroquet. Merci à Monsieur le Maire et à son équipe pour son soutien.

La soirée s’est terminée autour d’un verre de l’amitié. Une bien belle soirée malgré les contraintes liées au protocole sanitaire. Merci à tous

Covid 19

Chers adhérents

En ces temps difficiles, de repli sur soi et de confinement, nous vous soumettons une idée sympathique que nous devons à une mastroquéteuse inventive.

Elle lance un défi à toutes les mastroquéteuses et tous les mastroquéteurs ! Profitons de ce temps inédit pour booster notre imagination et créer une œuvre !

Consigne : le vert étant la couleur de l’espérance, créons en vert, en vers, en verre, en vair ou même à l’envers (pour ceux qui n’aiment pas les consignes et qui ont envie de faire différemment).

Merci à Maryvonne qui, elle, ne manque pas d’imagination ! Nous attendons vos textes, photos, vidéos ….

Chers amis, prenez soin de vous ! Courage ! 

Vinifilles présenté par Valérie Ibanez

De vin bien sûr, mais aussi de qualité, de liberté, des gens, d’énergie, de plaisir et de Vinifilles …. Voilà de quoi Valérie est venue nous entretenir ce jeudi 5 mars avec éloquence et simplicité à la fois. Nous avons bu ses paroles ! Et du vin aussi !

Valérie est viticultrice, comme ses parents avant elle. Avec son mari Dominique ils se sont lancés dans la production de vin bio sur le domaine de Roquemale. Elle parle de son métier avec passion, enthousiasme, bonheur ! Son plaisir : partager !

C’est de partage dont il s’agit avec ses amies de VINIFILLES, fédération de vigneronnes propriétaires créée en 2009, dont elle est actuellement la présidente et ce depuis 5 ans. A ce jour, elles sont 21, produisent 25 appellations des PO au Gard, en passant par l’Aude et l’Hérault. VINIFILLES c’est de la mutualisation de coûts et de ressources, des échanges, de l’entraide, des formations, des rencontres. Pour aller plus loin, plus vite, pour faire mieux. 80% d’entre elles sont en bio. Ce sera obligatoire pour les nouvelles arrivantes. Pas de concurrence entre elles mais une émulation permanente pour offrir des vins de qualité.

La soirée s’est terminée par une dégustation de 3 appellations : un blanc AOP de Collioure et deux rouges AOP Terrasses du Larzac et la Jasse Castel.

Une très belle soirée comme on les aime au Mastroquet ! Un grand merci à Valérie !

Le devenir de notre environnement, ça commence ici !

Alertés de ce qui se passe de grave au niveau écologique, chez nous et sur le reste de la planète, et de la nécessité impérative d’agir à tous les niveaux, le Mastroquet a initié une réflexion sur « le devenir de notre environnement et comment agir ici ».

Claude, Maryvonne et Pierre s’étaient donné pour objectif de sensibiliser la cinquantaine de personnes présente ce jeudi 27 février à la salle Jeanne d’Arc. A la suite du constat alarmant de nombreux scientifiques, mais aussi d’initiatives inspirantes d’autres personnes, nous avons échangé sur comment chacun, ici, à notre niveau, pourrions, à l’instar du colibri, faire notre part pour faire évoluer les choses. A l’issue de cette soirée, un petit groupe s’est donné rendez-vous fin avril pour faire le bilan des actions menées et en initier de nouvelles.

Fidèles à nos habitudes nous avons poursuivi nos échanges autour d’un verre et d’un délicieux grignotage !