Fil harmonie

C’est dans la bonne humeur que vendredi 16 octobre a débuté l’atelier couture/tricot, entre filles, ces messieurs n’ayant pas encore décidé de nous rejoindre…

Pendant que certaines apprenaient à débuter un ouvrage au crochet par un « cercle magique », d’autres s’essayaient à tricoter un fil étrange qui permet de faire des écharpes à « frou-frou ». D’autres encore réussissaient à changer l’élastique d’un pyjama , réfléchissaient à comment transformer l’encolure d’un t-shirt ou faisaient des pompons. Des travaux pour le moins éclectiques !

Nous nous retrouverons tous les premier vendredis de chaque mois à 16 heures au Mas’troquet

Prochain rendez-vous le vendredi 6 novembre où nous essaierons de confectionner des charlottes couvre-plat zéro déchet et durables !

Atelier vélo

Sous l’égide des deux Andrés assistés de Selim l’atelier vélo a bien » roulé » ce samedi !

Changer une chambre à air à l’aide de minutes ( j’ai bien retenu la leçon!), graisser une suspension … quelques gestes simples ont été abordés pour entretenir son vélo.

Prochain rendez-vous : lundi 2 novembre

Les routes de la soie en Chine

C’est un public masqué (gestes barrière obligent!) que Serge Boullet a embarqué, ce jeudi 8 octobre , sur les routes de la soie en Chine.

De Xi’an à Kashagar en passant par Lanzhou , de Turfan au désert de Taklamaklan, de caravansérail, en bazar nous avons suivi Serge sur ces routes mythiques.

Cette fameuse Route de la Soie ou plutôt ces routes avaient comme point de départ la ville de Chang’an (Xi’an actuel) et reliaient la Chine à de nombreux pays et territoires d’Europe et d’Afrique. Par une culture internationale, elle a permis des échanges matériels, culturels, religieux et scientifiques entre les peuples

A partir du xve siècle, la Route de la soie est progressivement abandonnée.Mais, les Chinois ont pour projet de faire émerger une nouvelle route de la soie, celle du 3ème millénaire !

Merci Serge de nous avoir fait rêver.

A très bientôt pour de nouvelles aventures

carte de la route de la soie

Le Caravage, le génie, le tumulte, la mort

C’est avec un immense plaisir que les adhérents du Mastroquet ont retrouvé Jean-Louis Bonnet et ses talents de conteur.

Avec passion, humour et tendresse, Jean-Louis nous a présenté Michelangelo Merisi da Caravaggio. L’homme d’abord et sa réputation sulfureuse, qui a trouvé l’essentiel de son inspiration dans les milieux populaires de Rome.

L’œuvre ensuite, l’art du Caravage essentiellement basé sur les contrastes ombre, lumière (technique du clair-obscur), la maîtrise de la couleur, les compositions naturalistes … une œuvre qui sans cesse rappelle son génie.

Jean-Louis aime profondément cet homme qui vécut au 16eme siècle mais qui  semble ce soir si proche de nous et tellement moderne dans ses choix de vie. Un génie mais un homme simple, provocateur, aimant les plus pauvres et les plus démunis, fêtard, amoureux, une sorte d’Auvergnat en somme ….

Le Mastroquet inaugure ses nouveaux locaux !

C’est avec un immense plaisir que l’équipe du Mastroquet a ouvert sa nouvelle saison ce jeudi 10 septembre !

Pour l’occasion, et même si cette première s’est déroulée en mode « covid », nous avons eu le plaisir d’écouter notre ami Adrien qui est venu nous parler des noms de famille à Villeveyrac. Comme à chacune de ses prestations, Adrien a été passionnant et a su nous captiver ! Un grand merci à lui et bravo pour son formidable travail de recherches !

Des panneaux présentaient ensuite les nombreuses rencontres et les moments de partage passés et à venir. Partage de lecture, brico recup, atelier d’écriture, Scrabble, jeux de sociétés, échanges de recettes, de plantes, aide à la réparation de vélo, couture, tricot ….

Les adhérents ont pu découvrir les nouveaux locaux du Mastroquet. Merci à Monsieur le Maire et à son équipe pour son soutien.

La soirée s’est terminée autour d’un verre de l’amitié. Une bien belle soirée malgré les contraintes liées au protocole sanitaire. Merci à tous